Mairie de VALDERIES

La taxe des ordures ménagères augmente suite à une mauvaise qualité de la collecte sélective.

vendredi 29 juin 2018 par Pierre RICCA

La dernière assemblée générale du syndicat intercommunal de collecte et de traitement des ordures ménagères (SICTOM) de Valence-Valdériès a eu lieu le 22 mars 2018 dans les locaux de Trifyl à Blaye-les-Mines. Avant la séance, le maire de Valdériès André, Cabot, président du syndicat, ainsi que les délégués présents ont visité ce centre de tri qui emploie une vingtaine de salariés. Tous les visiteurs ont pu assister au travail fastidieux des 12 trieurs en poste devant les tapis roulants qui ont traité 10.552 tonnes de collectes sélectives en 2017. Au cours de la réunion qui a suivi, l’assemblée a voté l’augmentation du taux de la taxe des ordures ménagères pour 2018 qui passe de 11,80% à 13,25%, et ceci en raison de pénalités consécutives à un mauvais tri sélectif constaté sur notre territoire. En effet, malgré une baisse des déchets résiduels (-1,6% soit 190 kg/an/habitant), une hausse de la collecte des emballages recyclables, (+0,5% soit 50 kg/an/habitant) et une augmentation de la collecte du verre (+7,8% soit 27 kg/an/habitant), nous ne sommes pas bons dans la qualité de la collecte sélective. Malgré les rappels et mises en garde auprès des usagers, de trop nombreuses erreurs volontaires ou involontaires sont encore commises dans les conteneurs jaunes et elles ont pour conséquence d’alourdir la facture du contribuable. Le taux de refus s’élève à 26,26% pour les 12 derniers mois. Il est à noter que cette qualité est évaluée tous les mois par Trifyl à partir de l’analyse d’un échantillon de 35 kg de collectes sélectives en présence du chauffeur et après invitation d’un membre de la collectivité. Cette vérification appelée caractérisation consiste à trier, peser, établir une feuille d’analyse et photographier les refus. Les principales anomalies constatées dans les bacs jaunes sont : les erreurs de tri, les incivilités, la présence de sacs noirs ou transparents soit remplis d’ordures ménagères, soit remplis d’emballages à recycler. Il est rappelé que les emballages à recycler doivent être déposés en vrac dans les conteneurs jaunes. S’ils sont contenus dans des sacs, le bac contrôlé est refusé et donne droit à une pénalité. Face à ce constat négatif et pour inverser la tendance, André Cabot a organisé une réunion le 7 juin 2018 à Valence d’Albigeois à laquelle ont été conviés les maires et élus référents des 24 communes adhérentes. Au début de la séance, il a déclaré : « Nous allons vous présenter le constat et vous motiver pour positiver le tri sélectif. Nous devons faire mieux, c’est notre devoir à tous ! » Puis Anne Bonrepaux et Matthieu Thomas de Trifyl ont présenté le plan d’actions 2018 de leur syndicat mixte de traitement des déchets. Il prévoit : la distribution prochaine d’un flyer « mémo tri » avec information sur le tri en vrac sans sac, le renouvellement du stock de cabas de pré collecte, la mise à jour des consignes de tri sur les conteneurs, le contrôle de qualité avec du porte à porte ciblé, et enfin la modification de certains points noirs de collecte. Les tarifs du tri communiqués par Trifyl peuvent aller de 20€ la tonne pour les meilleurs résultats à 70€ la tonne pour les moins bons. Donc, améliorer la qualité du tri, c’est faire des économies.

Portfolio


Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 391710

Site réalisé avec SPIP 1.9.2d

Administrateur du site : Claude KROUK

     RSS fr RSSPresse RSSTarn Libre   ?