Mairie de VALDERIES

Yvan Puech, auteur d’un ouvrage sur l’histoire de St Jean de Marcel en Ségala et de Valdériès, son annexe paroissiale.

lundi 6 août 2018 par Pierre RICCA

Le Saint Jeannais Yvan Puech, 71 ans, retraité de la Fonction Publique à la mairie d’Albi où il s’occupait de la gestion financière des chantiers communaux, vient de terminer un livre sur l’histoire de Saint Jean de Marcel en Ségala et de Valdériès, son annexe paroissiale. Ce manuel de 370 pages avec 50 photos et plans, au format 16x24, édité par la société des Sciences Arts et Belles Lettres du Tarn, nous trace un tableau de ce Ségala Tarnais depuis la Préhistoire jusqu’à l’Epoque moderne. A partir de faits inédits, avérés et référencés, l’auteur porte un éclairage sur la société sous l’Ancien Régime. Ce féru d’histoire relate des évènements survenus au village de « Marcelh » dès 1550 et décrit les rapports à l’impôt et ses difficultés de perception. Il nous parle de la transformation du pont de « Maux » en 1777, des périodes de la Révolution et de l’épopée napoléonienne, du contexte social-économique de l’époque plus récente, des difficultés rencontrées lors de l’édification des bâtiments communaux, du presbytère et de l’église, des relations entre le clergé et la société civile, de l’édification du monument aux Morts et évoque enfin des personnages singuliers tels « lo Pelharot » et le ramasseur de cailloux. Interrogé sur les motivations qui l’ont conduit à écrire ce livre, Yvan Puech nous répond : « Je suis viscéralement attaché à ce terroir du Ségala et à l’envie de mieux le connaître. Au départ, je faisais des prospections de fouilles préhistoriques puis je me suis intéressé petit à petit à l’aspect historique. J’ai lu des livres et des documents d’archives. Pendant plusieurs années, j’ai suivi des cours de paléographie pour apprendre à déchiffrer des textes anciens. Après avoir accumulé de nombreuses données, j’ai eu l’idée il y a dix ans d’en faire un livre car je ne voulais pas qu’elles se perdent. » Sur son travail de recherche, il nous indique : « J’ai tout vérifié sur le terrain et dans des documents anciens. Durant 8 mois, à l’évêché, j’ai dépouillé les archives paroissiales de St Jean de Marcel et me suis rendu aux archives départementales. Il me fallait recopier les documents et les analyser. J’ai consulté notamment le compoix de 1624 qui était un document fiscal servant à établir la valeur fiscale de l’immobilier. J’ai étudié aussi les listes des assujettis à la « capitation » de 1695, impôt imposé au chef de famille qui concernait toute la maisonnée. Le croisement des archives religieuses avec les archives civiles m’a permis d’avoir des confirmations ou réponses à mes interrogations. Dans mon ouvrage, j’ai volontairement donné la parole aux anonymes qui eux aussi ont contribué par leur travail d’écriture à faire l’Histoire. Tout ce travail a été pour moi enrichissant sur les plans personnel et culturel. » Yvan Puech, déjà auteur de 2 plaquettes (l’une relative à l’oubli d’un Poilu non inscrit sur le monument aux Morts de St Jean de Marcel, l’autre concernant une liste des curés qui ont officié dans le même village), ne projette pas pour l’instant de réaliser un nouvel ouvrage. Toutefois il reste toujours autant passionné d’histoire. Son livre est actuellement proposé en souscription au prix de 15 € au lieu de 19 € prix public, jusqu’au 1er octobre 2018. Des bulletins de souscription seront distribués dans les boîtes à lettres de St Jean de Marcel. D’autres ont été déposés à la mairie de Valdériès, au Centre Social et à la médiathèque locale. Les acquéreurs devront retourner le coupon réponse à la société éditrice à Albi avant le 30 septembre 2018.

Portfolio


Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 380854

Site réalisé avec SPIP 1.9.2d

Administrateur du site : Claude KROUK

     RSS fr RSSPresse RSSTarn Libre   ?